Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LES REPUBLICAINS DE LA 9EME DES YVELINES

Le point sur les transports

Point sur les transports 21/01/2010

Lors de notre Galette de circonscription, le 21 Janvier dernier, une de nos militants, très averti et compétent en matière de transport ferroviaire a fait le bilan du manque d’intérêt que porte l’équipe PS/Verts sur la ligne Paris Mantes, vitale dans notre Vallée de Seine.

Triste bilan….qui concerne à la fois les infrastructures de réseau, le matériel et la sécurité …

" Témoignage….

·       Les infrastructures :  le bilan de l’équipe PS/verts dirigée par Jean Paul Huchon est tout simplement navrant au regard des attentes des franciliens en matière de transports. Sur les  2 lignes Paris Mantes par Poissy ou par Conflans, le bilan des investissements est à pleurer au cours des 12 dernières années :

·        

o       Ligne Paris par Conflans :  aucun investissement et donc aucune amélioration  en dehors de la réfection  du pont d’Argenteuil,  prévue depuis au moins 20 ans. Pour mémoire la vitesse maximum de la ligne est de 130 km, à l’identique de ce quelle était du temps de la vapeur ! Un temps de parcours de 1h20 !

 

o       Pour la ligne Paris par Poissy : le résultat n’est pas plus glorieux au regard de la fréquentation importante et grandissante de la ligne. Sur cet itinéraire, les habitants de la Vallée de Seine doivent partager, avec force patience, le réseau ferré avec les trains de marchandises et les grandes lignes en provenance de Rouen, du Havre et Cherbourg. Une ligne saturée sur laquelle aucun investissement n’a permis d’absorber un accroissement du nombre de trains. Le cadencement est certes une amélioration notoire mais cette bonne idée n’est en rien à la gloire Président socialiste / verts Huchon puisqu’il s’agit d’un projet initié par d’autres régions sur les TER.

 

Le problème crucial du goulot d’étranglement entre Poissy et Verneuil est tout simplement ignoré pour ne pas dire méprisé par l’édile de la région. La région doit peser de tout son poids pour imposer à Réseau ferré de France un engagement ferme  pour des investissements à la hauteur des enjeux.

 

·       Le matériel :  le pompon !!!

 

Le matériel ferroviaire est l’image la plus symbolique de la politique superficielle, uniquement basée sur la communication de l’exécutif régional actuel socialiste / verts. Ainsi, les wagons à 2 niveaux qui roulent aujourd’hui et datent désormais d’une trentaine d’années ont eu le droit à un « bon coup de peinture extérieure », des sièges en couleurs (chic), de la moquette ….impossible à nettoyer sur les plates-formes mais…..les trains sont passés de 7 à 6 voitures, diminuant ainsi la capacité globale des rames.

 

Mais, patience…. car le plus  fort reste à venir avec la nouvelle rame francilienne dont le Président actuel faisait t l’apologie en Décembre dernier, à grands renforts de communication payée par le STIF ( Syndicat des transports d’Ile de France) .

 

Inaugurée  pour les horaires d‘hiver,  cette « nouvelle » rame n’est rien qu’un « petit gris » en couleur (ces jolis petits trains gris à un étage présents sur nos lignes avant les voitures à deux étages)… :  la capacité en nombre de places assises sera inférieure à celle des rames inox actuelles. Certes, les trains disposeront d’écrans de télévision (chic) et d’un plancher qui changera de couleur (re chic) …mais les voyageurs seront désormais  debouts en raison de la baisse du nombre de places  !! La fiabilité et fonctionnalité de ce nouveau matériel sont telles que Jean Paul Huchon n’ose même plus aborder le sujet dans sa campagne.

 

Comment les franciliens peuvent accepter de voyager matin et soir debout sur des temps de parcours supérieur à une heure ?

 

Les écologistes prônent l’utilisation des transports en commun mais ils s’associent avec leurs partenaires socialistes pour diminuer le nombre de places assises, faisant encore une fois place à un discours moralisateur et culpabilisant à l’encontre des habitants d’Ile de France, sans pour autant  s’occuper des réalités de la vie quotidienne des milliers d’habitants de notre vallée de Seine …et améliorer significativement leurs conditions de transports !

 

·       Enfin l’insécurité : véritable gangrène des transports en commun. Encore un bel exemple du désengagement de Jean Paul Huchon avec  une explication fort simple à analyser : les crédits accordés à la sécurité dans les  transports ont diminué de 40% !..."

 

 

 

Un témoignage qu’il vous faut relayer car il est particulièrement révélateur de l’intérêt quasi nul que porte la gouvernance actuelle de la Région pour les habitants de notre Vallée de Seine !

A Paris , le tramway sur moquette …à nous les transports debout ….

 

 

Retrouvez le programme de Valérie Pecresse en termes de transports :sur le doc ci dessous…

 vp-01

 

 vp-02

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

xaf78 16/02/2010 21:20


Horreur, quel réponse lénifiante.
1 - Valére Pécresse est à l'origine du principe de précaution mais comme elle se prononce pour l'interdiction des portables à l'école, cela devrait suffire.
2 - Les élus locaux au nom de l'essor économique peuvent condamner à mort nos enfants. Il vaut meux satisfaire en premier les utilisateurs qui se plaignent.
3 - Bien sur, qu'il faut éviter l'installation des antennes autour des écoles, comme cela d'une pierre plusieurs gagnants. Les enfants sont protégégs au nom du principe de précaution, les
rayonnements électromagnétique tuent. Sans antenne autour des écoles il ne pourront se servir de téléphones portables.
4 - Cela ne relève pas de l'autorité de la région. HORREUR, quel désengagement. Qui est résponsable des écoles et de leurs aménagements, la commune, le département, la région ?? Les lycées à
votre avis ? VOUS ETES TOTALEMENT CONCERNES !!!
5 - la qualité environnementale est celle d'une écologie du progrès. Nous ne demandeons rien de moins ni de plus. Cela peut se faire dans le respect de tous. Il existe des antennes relais qui
fonctionnent PARFAITEMENT à 0,6 V/M, alors pourquoi conserver une loi obsolète qui tuent nos enfants? et protègent uniquement les opérateurs des dérapages
qu'ils se permettent en votre nom et qui dégradent fortement l'image de vous nos politiques?
http://gsm78.wordpress.com - Vite renseignez-vous - un scandale sanitaire se déroulent devant vous et vous ne pourrez-plus dire "je ne savais pas" - Vous
serez responsable et coupable.
A votre disposition pour discuter de cela avec vous, manifestement vous ne connaissez très mal ce dossier.


xaf78 14/02/2010 22:00


Préserver notre environnement et notre cadre de vie.
En êtes vous si sûr?
Aujourd'hui les opérateurs de téléphonies mobiles déploient des antennes relais mortelles pour nos enfants. A moins de 300m et emettant des rayonnements supérieurs à 0,6 V/m. Les études
scientifiques démontrant cela sont nombreuses et largement suivis en Europe et dans le monde.
Que faut-il en France, des morts d'enfants suite à des cancers?
Ne pourrions nous pour une fois user de notre intélligence et utiliser le principe de précaution (reconnue par notre constitution) pour protéger efficacement la population.
Ou le sort de ces gens ne vous intéressent-ils que lors des périodes pré-électorales?
Ne laissez pas les opérateurs de téléphonies mobiles abuser des objectifs de l'ARCEP et porter atteinte à la vie de vos concitoyens. Cela vous retire toute crédibilité.
Réveillez-vous, ecoutez la complainte du peuple qui se meurt etouffé par ces sociétés capitalistes de l'extrème.


9ème Circonscription 15/02/2010 07:59


Bonjour "Xaf78"

Si le principe de précaution est aujourd'hui inscrite dans la Charte de l'enironnement, c'est parce qu'en 2004, au nom du groupe UMP de l'Assemblée Nationale, Valérie Pécresse s'est battue avec
courage pour ce pricipe qu'elle considère comme fondamental. Pa ailleurs, elle milite pour certaines causes assez proches de celle qui vous préoccupe dans votre commentaire qui sont par
exemple l'interdiction pure et simple des téléphones portables dans les écoles primaires...ce qui n'est pas très populaire ...avouez le.

A titre personnel, je comprends votre anxiété mais  je comprends également les élus locaux souvent tirraillés entre deux nécessités. Lorsqu'il s'agit de donner ces autorisations
d'installation d'antennes relais aux opérateurs, les élus locaux, vos maires,  sont confrontés à la fois à de nombreux administrés qui se plaignent de ne pas bien recevoir les réseaux de
communication et parlent alors de discrimination...quand d'autres refusent l'installation de ces antennes relais au nom du principe de précaution.

Mon avis personnel est qu'il faut éviter leur installation aux environs des écoles, bien entendu. Mais, pour votre information complète,  cela ne releve pas de l'autorité de la région.

Enfin, j'ajouterai que Valérie Pécresse a decidé de s'attaquer également à la qualité de l'environnement scolaire d'une façon plus générale, en s'opposant à la construction d'écoles sur des sols
pollués par ex. comme cela a été le cas  aux Pavillons sous bois ou bien à quelques mètres d'axes de circulation majeure, dans les quartiers populaires de proche banlieue.

La vision de qualité environnementale de Valérie Pecresse est celle d'une écologie du progrès, d'une écologie positive qui doit appliquer le principe de précaution mais résolument  soutenir le
developpement. C'est dans cet esprit qu'elle s'est toujours battue.

Bien amicalement.

SP